Info

Zones spectateurs

Zones spectateurs 619 324 Michel

Respecter les zones public

Par arrêté préfectoral la montée historique « Saulnois – Val de Bride » est strictement interdites au public en dehors des zones définies et matérialisées par l’organisation.

Les spectateurs doivent impérativement respecter ces zones public. 

L’organisateur n’autorisera pas le départ des concurrents si les spectateurs ne respectent pas les consignes de sécurité.

securite-zone-autorisee-spectateur

Respecter les commissaires de piste

Ces bénévoles formés et passionnés veillent à la sécurité de tous et au bon déroulement de l’épreuve.

SPECTATEUR

Respecter l’organisation

N’obstruez jamais un passage, pensez aux impératifs des véhicules de sécurité qui peuvent entrer et sortir de la spéciale, comme à la circulation des véhicules de l’organisation.

Pensez également que les concurrents ayant abandonné peuvent utiliser l’accès pour évacuer leur véhicule en panne.

Consultez les cartes de ce site avant de partir et vérifier l’accès que vous avez choisi. Veillez à vous garer sur un seul côté de la route, si celle-ci est étroite.

Ne vous garez jamais sur les emplacements balisés par des panneaux jaunes et rouges, comme ci-dessus.

Respecter les autres spectateurs

Faites demi-tour avant de vous garer pour pouvoir repartir facilement.

Respecter les riverains

Ne stationnez pas devant les entrées des riverains. Pensez qu’ils ne sont pas forcément intéressés par la course et qu’ils pourraient avoir envie de partir de chez eux.

Une montée historique, c’est quoi ?

Une montée historique, c’est quoi ? 1024 686 Michel
  1. Généralement le tracé est celui d’une ancienne ou d’une actuelle course de côte.
  2. Il n’y a pas de compétition et pas de chronométrage.
  3. Le tracé est fermé aux autres véhicules on peut donc chercher une trajectoire ou faire le spectacle en toute sécurité grâce à la présence d’un médecin, et de commissaires de piste signalant tout problème (changement d’adhérence, véhicule arrêté en piste…). 
  4. Les véhicules admis sont, en règle générale, anciens (avant 1985) ou plus récent mais considérés comme véhicule d’exception (Porsche, Ferrari, Aston Martin, Audi R8…et aussi les Lotus…) il n’y a pas de limitation de cylindrée. On trouve de nombreuses voitures de rallye groupe N et A et bien sur des ex groupe F. Enfin quelques monoplaces et prototypes complètent le plateau et assure diversité et spectacle.
  5. On distingue slalom en cote et montée historique car le slalom est une épreuve officielle du calendrier de la FFSA .

Faut-il avoir une licence FFSA?

Non, comme ce n’est pas une compétition, nul besoin d’une licence de sport auto délivrée par la FFSA, un permis de conduire, une assurance et un contrôle technique en cours de validité sont suffisant. En revanche il vous faudra un casque, on peut aussi conseiller un extincteur  (2kg) solidement fixé, et un peu de scotch électrique pour protéger les causes de batterie.

Faut-il avoir un copilote ?

Non, en revanche vous pourrez prendre un passager volontaire pour peu qu’il ait lui aussi un casque. C’est un point fort car cela permet de partager sa passion du pilotage dans une ambiance conviviale…

Faut-il savoir piloter ?

Si on veut aller vite il vaudrait mieux…Mais rassurez-vous !! Aucune obligation d’aller vite, chacun monte à son rythme ou au rythme de sa monture…